« Avec ces réformes, Blanquer est en train de casser l'école et non pas de l'améliorer »


21 janvier 2020

Retour dans nos éditions de la soirée sur cette mobilisation des syndicats d'enseignants ce matin devant les locaux de l'académie à Auch contre la réforme du baccalauréat et ses épreuves de contrôle continu qui se déroulent tout au long de la semaine dans le département. Pour manifester leur opposition à cette réforme « mal préparée » selon eux, la trentaine d'enseignants mobilisée a érigé devant les locaux de l'Inspection Académique, un mur de manuels scolaires. Une action symbolique sur laquelle revient sur notre antenne Léah Tornare, professeur et secrétaire départementale de Sud Education. « On a voulu ériger un mur de livres pour montrer qu'avec toutes ces réformes, Jean-Michel Blanquer, est en train de casser l'école et non pas de l'améliorer. » Des revendications qui ont été exprimés à Mathieu Blujeon, le directeur académique des services de l'éducation Nationale du Gers qui a reçu ce matin une délégation d'enseignants. Une entrevue « plutôt positive » pour les syndicats qui ont indiqué que le DASEN s'était engagé à maintenir dans le département la carte de formation la plus large possible pour le lycée général.

La correction des copies sera-t-elle perturbée ?

Si les épreuves se sont globalement bien déroulés sur le plan local, encore aujourd'hui, comparé à d'autres lycées dans la région, d'éventuelles actions de « boycott » au niveau des corrections sont-elles à l'étude ? « Ça va être quelque chose qui va être envisagée au niveau des équipes, lors des prochaines assemblées générales », affirme la représentante syndicale de Sud Education.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article