Avenir de la Caserne Espagne : ça se précise...


31 janvier 2020

La date était cochée sur le calendrier du maire d'Auch, Christian Laprébende. Janvier 2020 devait être le mois du « compte rendu » du plan guide de la caserne Espagne, rachetée il y a trois ans par la ville à l'Etat. Depuis hier donc, on en sait plus sur ce schéma qui permet de mieux comprendre ce qui pourrait exister en terme d'activité au sein du site. Avec ces chiffes qui font toujours autant fantasmer. La caserne Espagne, c'est 25 000 m2 de plancher, 11 bâtiments à rénover : un projet colossal pour résumer. Si en l’occurrence les bâtiments resteront de l'ordre privé, bien que la municipalité en "garde la maîtrise", c'est l'espace public qui préoccupe aujourd'hui la commune. Un espace considérable qui, comme le souhaite le maire d'Auch, en référence à la haute ville, deviendrait un haut lieu patrimonial « contemporain », basé sur le thème de l'environnement . A la fin de l'été, une équipe d'architectes et d'urbanistes sera choisie pour plancher sur ces espaces publics, que le maire d'Auch promet de « très grande qualité ». Une fois sélectionnés, les aménagements privés devront s'inspirer des espaces publics pour organiser le reste du site.

Ce que l'on sait...

De ce qu'il résulte de la concertation citoyenne voulue par le maire d'Auch, un bâtiment devrait être réservé au domaine du sport. D'autres idées, qui émanent des Auscitains, ont attiré l'attention du maire : un centre médical, le transfert du marché du jeudi sur la place d'Armes avec une halle attenante au marché. Il y aura aussi des logements, un grand hôtel avec plus de 80 chambres, les bureaux de la CCI recentrés sur le site, une plateforme de travail partagé. Une résidence intergénérationnelle, où seniors et étudiants pourront vivre au sein d'un même bâtiment, est aussi à l'étude.

Pour quand ?

La question sur laquelle la population s'interroge beaucoup ces derniers mois, c'est la date de finalisation du projet. « Dans 4 voire 5 ans », selon les propos du maire. Les premiers travaux sur le site verront l'extension du Ciné 32 (pour l'heure au stade du permis de construire) avant son ouverture pour début 2021. Même donne pour l'IFSI, où les premiers travaux devront commencer à l'horizon 2021, pour une rentrée des élèves l'année suivante.

Du vert dans le quartier

Enfin, particularité de cette nouvelle Caserne Espagne, un écoquartier devrait être créé dans l'enceinte. La municipalité envisage même de le labelliser en respectant tout un panel de critères : circulation douce, habitat mixte, une résidence intergénérationnelle avec un bâtiment à énergie positive. Une première à Auch. Explications à retrouver dans nos éditions de la matinée

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article