«  Il ne faut pas avoir du tribunal de commerce une image caricaturale qui ferait de celui-ci , le tribunal des fermetures d'entreprises »


21 janvier 2020

Suite dans nos éditions de la mi-journée, de notre mini-série en 3 volets consacré au tribunal de commerce d'Auch, à 2 jours de son audience solennelle qui se déroulera pour la première fois dans ses locaux (NDLR, jeudi matin). Une juridiction qui est souvent consultée bien trop tardivement par les entreprises en difficulté : par honte ou par peur de la part de ses dirigeants qui voient ce tribunal comme celui des faillites et des fermetures d'entreprises. Une image caricaturale que ne cesse de combattre son président Jean-Jacques Amann. "En matière de traitement de difficulté des entreprises, il ne faut pas avoir du tribunal de commerce, une image caricaturale qui ferait de celui-ci, le tribunal des faillites et des fermetures d'entreprises. Nous avons une vraie préoccupation de la pérennité des entreprises qui viennent devant nous, si elle est possible, et de la sauvegarde des emplois."

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article