Jêrome Mahé nouveau président du conseil de prud'hommes d'Auch


23 janvier 2020

2020 rime avec nouveauté pour le tribunal de commerce d'Auch. Pour la première fois, sa traditionnelle audience solennelle, qui avait lieu ce jeudi matin, s'est tenue dans ses locaux et non pas au tribunal de grande instance d'Auch, comme à l'accoutumée. Un choix de son président, Jean-Jacques Amaan « pour donner plus de lisibilité à la juridiction ». Parmi les choses à retenir de l'année écoulée, le nombre de procédures collectives en légère hausse (111 en 2019 contre 109 en 2018), tout comme les redressements judiciaires (31 contre 30 en 2018). A contrario, les liquidations judiciaires sont en baisse. Avec seulement 50 liquidations prononcées, contre 67 en 2018.

Le tribunal de commerce d'Auch pourra compter en 2020 sur un juge conciliateur

Une audience solennelle où il était également question d'évoquer les projets pour l'année 2020. Avec une grande nouveauté pour la juridiction consulaire cette année : la présence d'un juge conciliateur, formé tout au long de l'année précédente. De quoi permettre « de résoudre certains problèmes en amont avant d'arriver au tribunal » selon son président. D'autant que les litiges « souvent tiennent à pas-grand-chose, simplement le fait de discuter, de débattre » souligne-t-il. Les prud'hommes qui siègent également dans la Cité Judiciaire, place du Maréchal Lannes, ont emboîté le pas en organisant également leur audience solennelle dans leurs murs. L'occasion de présenter son nouveau président général : Jérome Mahé, gérant d'un cabinet de conseil en droit du travail et conseiller prud'homal depuis 2012. Il évoque dans nos éditions de la soirée, les projets de 2020 pour sa juridiction.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article